Biogarantie

L’expertise du biolabel européen, les exigences Biogarantie en plus

Les étapes à suivre pour devenir utilisateur du label Biogarantie

Étape 1

Producteurs, preparateurs et points de vente

Pour obtenir la certification Biogarantie, il faut tout d’abord savoir si vous utilisez déjà le biolabel européen sur vos produits. Il s’agit en effet d’une condition obligatoire pour utiliser le label Biogarantie, sauf pour le secteur de l’Horeca. Si c’est le cas, vous pouvez dès lors contacter l’un des trois propriétaires de la marque : BioForum Vlaanderen, Probila-Unitrab ou l’UNAB.

Par contre, si vous n’utilisez encore aucun label, vous devrez tout d’abord faire certifier vos produits par l’un des trois organismes de contrôle reconnus par l’ASBL Biogarantie : Certisys, Tüv Nord Integra ou Quality Partner.

Horeca

Si vous travaillez dans le secteur de l’Horeca, vous ne pouvez pas utiliser le biolabel Européen. Vous devez donc directement contacter l’un des trois organismes de contrôle reconnus par l’ASBL Biogarantie et choisir l’une des 5 options suivantes qui convient le mieux à votre activité. La formule que vous choisirez apparaîtra sur votre certificat.

(1) Restaurant, établissement Horeca, traiteur ou restauration collective bio ;
(2) Quantité donnée et définie de plats ou préparations bios ;
(3) Quantité donnée et définie d’ingrédients ou de produits bios ;
(4) Pourcentage d’ingrédients bios ;
(5) Service bio uniquement proposé lors d’un évènement (votre certification ne sera valable que pour le dit évènement

certification biogarantie etape 1

Étape 2

Vous signez un contrat avec l’un des propriétaires de la marque pour l’utilisation du label Biogarantie et/ou Biogarantie Made in Belgium. Vous acceptez alors de vous affilier à cette organisation et de payer des contributions et des royalties annuelles pour l’usage de la marque. Le propriétaire de la marque avertit alors votre organisme de contrôle. Votre contrat dure jusqu’à ce que l’une des deux parties mette fin à celui-ci.

certification biogarantie etape 2
certification biogarantie etape 3

Étape 3

Vous serez contrôlé chaque année par votre organisme de contrôle. Il effectuera son audit selon les critères du biolabel européen et/ou ceux du label Biogarantie et/ou Biogarantie Made in Belgium, en fonction de votre activité.

Points de vente & Horeca

En tant que point de vente, il vous faudra également proposer le plus de produits biologiques que possible dans votre magasin. Vous recevrez un plan de rayonnage fourni par l’ASBL Biogarantie afin de structurer vos rayons. Si vous travaillez dans l’Horeca, vous veillerez à bien enregistrer vos achats et la part de produits biologiques qu’ils contiennent.

Étape 4

Vous recevez le logo Biogarantie et/ou Biogarantie Made in Belgium par email afin de pouvoir l’utiliser sur vos produits certifiés et/ou dans votre communication. Vous recevrez également une facture chaque année, incluant les frais d’affiliation à l’une des trois organisations propriétaires, ainsi que les royalties annuelles.

En ce qui concerne les royalties pour l’utilisation de la marque, deux cas de figure apparaissent. Tous les utilisateurs du label Biogarantie devront s’acquitter du paiement de royalties calculées sur base du chiffre d’affaire des produits portant le label Biogarantie. En ce qui concerne le label Biogarantie Made in Belgium, les royalties sont calculées sur base du chiffre d’affaires des produits vendus au consommateur final dans des emballages de consommation finale. Ces frais sont, quant à eux, uniquement destinés au dernier maillon de la chaîne de commercialisation des produits.

certification biogarantie etape 4

Les produits certifiés

Téléchargez le cahier des charges Biogarantie