FAQs

►Le bio, c’est quoi?
« Bio » et « biologique » sont des termes protégés par la loi et strictement contrôlés dans le secteur de l’alimentation. Il s’agit d’aliments produits de la manière la plus naturelle possible. À tous les stades, le bio est synonyme de respect : de l’agriculteur, de la nature, des animaux et de notre santé.

Tout produit bio mis sur le marché de l’Union européenne doit satisfaire à un règlement européen spécifique[1]. Ce règlement édite des règles strictes applicables à la production primaire, la transformation, la distribution et la vente de produits bio. Son application est contrôlée par des organismes de contrôle indépendants reconnus par les autorités. En Belgique, il s’agit de TÜV Nord Integra, Certisys, Quality Partner 

►Comment reconnaître un aliment bio?
Depuis le 1er juillet 2010, tout produit bio préemballé fabriqué dans l’Union européenne doit porter le logo bio de l’Union européenne. Ce logo est complété par le code officiel de l’organisme de contrôle:

  • BE-BIO-01 ( = Certisys )
  • BE-BIO-02 ( = TÜV Nord )
  • BE-BIO-03 ( = Quality Partner )

En complément du logo de l’UE obligatoire, tout produit préemballé fabriqué dans l’UE, peut porter d’autres labels tels que les labels nationaux officiels (ex: AB en France ) ou des labels nationaux privés tels que Biogarantie® en Belgique. 
Le logo ou le label national privé (Biogarantie®) est parfois combiné avec le logo de l’UE mais en général ils sont repris séparément et à des endroits différents sur l’emballage.

> Exemple d’étiquette

►Que signifie exactement l’indication d’origine?
Lorsque le logo de l’UE est utilisé, une indication d’origine doit figurer sur l’emballage dans le même champ visuel que le logo. Par origine, on entend le lieu où les matières premières ont été produites. Cette indication prend l’une des formes suivantes :

  • Agriculture UE : lorsque minimum 98% en poids des matières premières agricoles ont été produits dans l’Union européenne.
  • Agriculture non UE : lorsque minimum 98% en poids des matières premières agricoles ont été produits hors Union européenne.
  • Agriculture UE/non UE : lorsqu’une partie (>2%) des matières premières agricoles a été produite dans l’Union européenne et une autre partie (>2%) dans un pays tiers.

L’indication « UE » ou «non UE » peut être remplacée ou complétée par le nom d’un pays uniquement si la totalité des matières premières agricoles qui composent le produit ont été produites dans ce pays, ce qui donne par exemple « Agriculture Belgique », « Agriculture UE Belgique », « Agriculture non UE Costa Rica »,…

►Que signifient tous ces logos bio ?
Parmi les logos nationaux, il faut distinguer le cas des labels officiels gérés par les autorités du cas des labels privés. Comme la réglementation européenne interdit aux Etats membres d’établir des normes supplémentaires sur leur territoire plus strictes que la base européenne, seules les labellisations privées créées par des associations reprennent des critères supplémentaires. Quant aux marques d’entreprises, celles-ci sont toujours complétées par le label de l’UE s’il s’agit de produits préemballés fabriqués dans l’Union européenne. Ces marques privées s’associent éventuellement à des labels privés.

NB: Bien que la législation de l’UE soit assez étendue, aucun critère qualitatif n’est prévu pour le sel quand il s’agit d’un mélange avec des épices ou des algues bio. Pour pallier à cette carence, des normes privées ont été développées dans les cahiers des charges Biogarantie® et Ecogarantie® : le sel marin doit être récolté à la main et de manière régulière, il ne doit pas contenir d’anti-agglomérant.
Voici en résumé : tableau illustratif

►Pourquoi un produit reprend-il parfois plusieurs logos?
Le logo bio de l’UE est le seul logo obligatoire sur les produits préemballés. Le fabricant décide lui-même quels logos il souhaite ajouter. Très souvent, il s’agit du label bio national (Biogarantie®) car celui-ci est bien connu et jugé sûr par les consommateurs. Le fabricant choisit consciemment d’apposer le logo national et dans le cas de produits destinés à l’exportation, il n’est pas rare que différents labels nationaux coexistent (par ex. Biogarantie® et AB).
En complément des logos bio, certains produits bio comportent aussi un label équitable. Ceux-ci signifient qu’un prix équitable est garanti aux producteurs pour les ingrédients importés des pays du sud.

►En quoi un produit Biogarantie® diffère d’un autre ?
Une entreprise agricole ou agro-alimentaire qui dispose d’une certification Biogarantie® est une société belge dans la grande majorité des cas (+/-95 %). De par son adhésion à Biogarantie®, cette entreprise s’engage à respecter des critères qui viennent compléter la réglementation européenne. Il s’agit principalement de critères de durabilité supplémentaires (consommation en eau/énergie, gestion des déchets, développement de la biodiversité par les agriculteurs, commerce équitable via les entreprises agro-alimentaires).

►Qui gère le cahier des charges Biogarantie® et en détermine les critères?
L’élaboration du cahier des charges est effectuée de manière participative par les associations professionnelles des agriculteurs et entreprises agro-alimentaires bio qui constituent ensemble l’asbl Biogarantie® et sont propriétaires du label Biogarantie®. Le cahier des charges est revu annuellement, et ce, en collaboration avec les opérateurs membres de l’union professionnelle Probila-Unitrab et les organismes de contrôles. En fait, le secteur bio dans son ensemble détermine les critères car l’élaboration du cahier des charges est effectuée de manière participative.

►Que signifie l’autocollant Biogarantie® sur la devanture d’un magasin ou d’un restaurant?
Dans le cas d’un magasin: l’autocollant signifie qu’il s’agit d’un point de vente Biogarantie®. Ce magasin respecte donc un cahier des charges établi. Concrètement, en voici les grandes lignes : les denrées alimentaires constituent 70% de l’assortiment dont 80% est certifié bio. Les catégories de base (fruits et légumes, viande, produits laitiers, œufs, ….) sont composées à 100% de produits bio. Ces points de vente sont contrôlés par un organisme indépendant.

Dans le cas d’un restaurant: l’autocollant signifie que vous avez affaire à un restaurant entièrement bio (qu’il s’agisse d’Horeca ou de collectivités) contrôlé par un organisme indépendant. Un restaurant, peut aussi opter pour une certification partielle (par plat, selon un certain pourcentage ou selon certains ingrédients) mais dans ces cas-là, le restaurateur ne peut apposer l’autocollant Biogarantie® sur sa devanture.

►Où puis-je rencontrer le logo Biogarantie® en dehors des emballages des denrées alimentaires?
En dehors des emballages de produits, vous pouvez voir le logo Biogarantie® sur du matériel de promotion des entreprises certifiées selon le cahier des charges Biogarantie®. Les restaurants ou les cuisines des collectivités l’utilisent également sur leurs menus ou leurs présentoirs.

La réglementation européenne s’applique pour les matières premières agricoles brutes, les denrées alimentaires ou les aliments pour animaux. Dès qu’il s’agit d’autres produits finis tels le textile, les cosmétiques ou les produits de nettoyage, nous vous conseillons d’acheter des produits labellisés sur base de cahiers des charges contrôlés par des organismes indépendants. 

Sous le logo Biogarantie®, vous trouverez toujours la garantie suivante: le nom ou le code de l’organisme de contrôle de l’opérateur qui a réalisé la dernière étape de production ou de transformation: Certisys, TÜV Nord Integra ou Quality Partner.

 

 

[1] Règlement CE 834/2007 du Conseil relatif à la production biologique et à l’étiquetage des produits biologiques

17